L’analyse sectorielle : l’approche SCP (Structure-Comportement-Performance)

L’analyse sectorielle permet de comprendre le mode de fonctionnement et l’évolution d’un secteur.
Pour les entreprises, cela signifie une meilleure compréhension et anticipation de leurs environnements concurrentiels. Le secteur présente des opportunités et des menaces que l’entreprise doit prendre en compte dans ses choix stratégiques.
Dans une logique financière, l’évaluation du risque sectorielle est primordiale pour le calcul du coût du capital.

L’approche SCP (Structure-Comportement-Performance) permet de comprendre les performances des entreprises d’un secteur et en même temps elle sert de modèle pour structurer le plan d’une analyse sectorielle.

La figure suivante illustre les relations entre les 5 blocs du paradigme SCP : conditions de base, structure, Comportement, Performances et la politique gouvernementale. Le paradigme SCP est essentiellement descriptive et sert de base à l’analyse sectorielle.

L'analyse sectorielle repose sur le modèle SCP (Structure-Comportement-Performance)

L’analyse sectorielle débute par l’analyse des conditions de base

L’analyse des conditions de base permet de mesurer l’importance des caractéristiques du produit et de la demande dans les mécanismes de fonctionnement du secteur.

  • La nature du produit ou service : Diversité; Compléxité; Transportabilité; Durée de vie; Bien d’expérience?; Technologie (intensité technologique, paradigme technologique)
  • Processus de production : Structure des coûts (économies d’échelle, d’envergure, …); Estimation de la TMO; Syndicalisation
  • Cadre réglementaire : réglementation sur les produits et le marché, fiscalité, …
  • Demande : Dimension du marché; Caractéristiques des demandeurs (catégories de demandeurs); Elasticité-prix ; Facteurs saisonniers, Taux de croissance ; Conditions de commercialisation (commandes groupées, méthode d’achat)

Dans l’analyse sectorielle, la Structure se réfère aux facteurs environnementaux

La structure se mesure en terme de concentration du marché (Offre et Demande), d’existence de barrières à l’entrée, de degré de différentiation de l’offre (produits, services)

  • Nombre d’acheteurs et de vendeurs ;
  • Barrières à l’entrée ;
  • Différenciation des produits ;
  • Intégration verticale ;
  • Diversification

Comportement (stratégies des firmes)

Les groupes stratégiques doivent être identifié.
Les comportements des entreprises afin de modifier les processus concurrentiels et les performances:

  • Fixation des prix et des quantités ;
  • Publicité ;
  • Croissance interne (R&D / investissements)
  • Croissance externe (F&A, entente, coopération, …)

Performances

  • Prix ; Profit et Marge prix – coûts ;
  • Efficience de la production ;
  • Efficience allocative ; Qualité ;
  • Progrès technique ; …

Politique publique

  • Réglementation (barrières à l’entrée légales, …) ;
  • Politique antitrust
  • Taxes et subventions
  • Incitations à l’investissement, à l’emploi;
  • Politiques macroéconomiques

Définitions:
Secteur : ensemble d’entreprises exerçant la même activité principales
Branche : ensemble des fractions d’entreprises fabriquant le même produit/activité. Une entreprise appartient à autant de branches qu’elle exerce d’activités différentes.
Marché : ensemble des offreurs résidents ou étrangers (importation)

Speak Your Mind

*

%d blogueurs aiment cette page :