Archives for avril 2011

La demande dans le secteur de l’édition de logiciels

Les demandeurs de logiciels sont :

  • des entreprises pour lesquelles l’informatique représente une composante essentielle dans leur objectif de productivité et d’efficacité
  • les ménages et le grand public qui avec le développement d’Internet ont un besoin croissant d’applications réseaux (messagerie, multimédia, ..) et de services en ligne.

Editeurs de logiciels : segmentation par taille de comptes clients

La clientèle professionnelle est dominée par les Grands Comptes ayant un chiffre d’affaires de plus de 500 M€ avec 61% du marché des logiciels et services informatiques estimé par le Syntec en 2008. La demande est d’autant plus forte que la taille de l’entreprise est importante. Plus l’entreprise est importante, plus les besoins en logiciels informatiques sont nombreux.
Editeurs de logiciels : segmentation par industries clients
Le secteur présente une forte diversification de la clientèle en termes de domaines d’activité, qui traduit le caractère incontournable de l’informatique dans tous les secteurs de l’économie. On note la prépondérance de l’industrie avec 25% du marché, puis du secteur bancassurance avec 22,3%.

Les secteurs comme les transports, le commerce et l’industrie ont principalement des besoins en informatique de gestion (comptabilité, cycle de vie et traçabilité des produits, relations clients/fournisseurs). On parle aussi d’ERP.

Pour les banques et assurances, les dépenses informatiques sont récurrentes. La réglementation (Bale II) les contraint à adapter et harmoniser leurs systèmes d’information. D’après l’enquête TIC de l’INSEE en 2007, la gestion informatisée de la relation client est pratiquée par 63% des entreprises dans les activités financières tandis que la moyenne nationale se situe à 14% pour les entreprises de plus de 10 salariés.

Dans le secteur public, les projets de modernisation de l’Etat et de décentralisation vont alimenter le besoin en informatique et donc augmenter l’investissement dans les systèmes d’information.

Chiffres clés du secteur de l’édition de logiciels

Accédez à la fiche sectorielle de l’année 2010

Les logiciels sont utilisés dans tous les domaines industriels, financiers et de services. L’impact macroéconomique des logiciels se manifeste par un gain de productivité et de création de valeur donc vient améliorer la performance économique du pays. En France entre 1995-2000, les TIC ont contribué pour environ 0,9 point de croissance annuelle aux États-Unis, et 0,35 en France. Malgré l’importance stratégique du secteur, la France n’a pas d’acteurs de dimension internationale (à l’exception de Dassault Systèmes). Le secteur des logiciels est atomisé avec de nombreuses PME et TPE. En 2008, le poids des 10 plus grands acteurs par chiffre d’affaires représente 43% du secteur et le nombre d’entreprises de moins de 250 salariés représente 98% du total.

Avec près de 6,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2008, l’édition de logiciels représente seulement 12% de l’activité de la filière informatique.

 

 

 

Répartition des différents secteurs dans la filière informatique :